Sacha Althaus, entre rêve de gosse et envie de bien-faire !

Sacha Althaus, entre rêve de gosse et envie de bien-faire !

88ème Rallye Monte-Carlo, 20 – 26 janvier 2020

Vice-champions Suisse Rallye Junior 2019, Sacha Althaus – Lisiane Zbinden seront au départ de la 88ème édition du mythique et exigeant Rallye de Monte-Carlo le jeudi 23 janvier prochain. A 23 ans, le pilote de Moutier s’appuie sur une solide expérience de la discipline mais l’épreuve d’ouverture du championnat du monde des rallyes 2020 reste une épreuve à part. Nous l’avons rencontré !

Sacha Althaus, vous allez, en compagnie de Lisiane Zbinden, prendre part à votre premier rallye Monte-Carlo. Comment est né ce projet ?

C’est en allant voir le rallye Monte Carlo l’année dernière et en voyant passer les 208 R2 que l’idée m’est venue. J’en ai parler à Lisiane qui a tout de suite été emballé par le projet !

Avec 22 rallyes à leur actif, Sacha Althaus – Lisiane Zbinden, s’appuient sur une solide complicité.

Vous êtes allés plusieurs fois suivre le rallye Monte-Carlo en spectateur, passer de spectateur à acteur sur ce rallye mythique est une situation qui vous a fait rêver ?

Oui c’est assez incroyable de se dire cette année on sera sur la route et non pas au bord ! Je suis allé voir à trois reprises le Monte Carlo et, en 2017, j’ai eu la chance de faire ouvreur au côté de mon papa pour mon cousin Cédric.

Depuis tout petit, chaque année, j’ai suivi le rallye Monte Carlo à la télévision et je ne compte pas le nombre d’heures que j’ai passé à la PlayStation avec les copains sur ce rallye ! Donc oui, pour moi, c’est vraiment un rêve de gosse !

A une dizaine de jours du départ, avez-vous de l’appréhension, de l’envie, de la crainte, un mélange de plusieurs de ces émotions ?

Avec tout le travail de préparation j’avoue ne pas avoir encore vraiment eu le temps de me poser ces questions mais, me connaissant, d’ici un à deux jours je pense que le stress va commencer à se faire sentir jusqu’au moment de prendre le départ du Shakedown !

L’édition 2020 s’annonce plutôt sèche et douce pour un Monte-Carlo. Serez-vous un peu déçu si ces conditions devaient se confirmer ?

C’est clair que ce sera un peu moins magique s’il n’y a pas de neige mais, pour ma part, je roule beaucoup mieux sur le sec. Pour moi le Monte-Carlo est magique pour son public enthousiaste, ses spéciales de nuit, ses routiers interminables et le départ et l’arrivée à Monaco. Alors non, je ne serais pas déçu si les conditions restent ainsi.

Une première expérience sur neige lors du Rallye du Devoluy en décembre.

Comment vous êtes-vous préparé pour ce rallye, qu’avez-vous mis en œuvre pour être le plus prêt possible ?

Pour nous la plus grosse préparation s’est concentrée sur la voiture et sur les programmes de notre équipe pour que tout se passe pour le mieux pour nous, comme pour notre équipe d’amis qui nous suivent là-bas ! Mais j’essaye d’avoir de bonnes nuits de sommeil et de me préparer physiquement pour garder la concentration toute la semaine afin d’être au mieux pendant le rallye !

Votre team est emmené par votre père qui est fortement investi à vos côtés depuis vos débuts. Il ne ménage pas ses efforts pour vous, qu’avez-vous envie de lui dire au moment de prendre part au rallye qui est le plus mythique ?

J’ai envie de lui dire un grand merci et j’espère qu’on sera à la hauteur de la confiance et des efforts importants qu’il fait pour nous !  Mais ce n’est pas le seul à qui je voudrais dire quelque chose, ma maman et toute mon équipe aussi nous suivent et investissent beaucoup de leur temps pour nous !

Pour accompagner son fils, Nicolas Althaus a provisoirement rangé son casque.

 

Votre navigatrice Lisiane Zbinden a opéré plusieurs fois en qualité d’ouvreuse, notamment au Monte-Carlo en compagnie de son père, pour Olivier Burri par le passé. L’expérience qu’elle a acquise vous sera très certainement précieuse, pourquoi ?

Oui ça va nous aider pour noter les pièges mais aussi pour savoir comment décrire les conditions entre nous et les ouvreurs ! Elle a ouvert à de nombreuses reprises avec son papa le Monte-Carlo et c’est un grand avantage pour nous pour savoir comment préparer ce rallye au mieux ! Mais le plus important c’est que ce sera déjà notre 22ème rallye ensemble. Elle me connait par cœur et elle sait si j’en fais trop ou pas assez au volant. Elle sait exactement quand elle doit me calmer ou me réveiller si le rythme diminue en spéciale.

En tant que Vice-champion Suisse Rallye Junior 2019 vous avez un rôle d’ambassadeur qui ne vous permets pas de vous contenter d’avoir pour objectif de franchir le podium d’arrivée à Monaco. Quelle est votre ambition en catégorie R2 ?

Mes ambitions sont de me faire plaisir et d’amener la voiture à l’arrivée à Monaco. L’approche est de commencer sur un bon rythme et de l’augmenter toujours un peu plus selon le feeling ! Par contre, si les conditions sont sèches, c’est sûr que j’aimerais faire des temps dans la première moitié des R2 présentes.

Comment peut-on vous suivre durant le Rallye Monte-Carlo ?

Vous pouvez nous suivre sur notre page Facebook « Althaus Junior Rallye Team » ainsi que sur la page Facebook « Swissrally » !

 

Swissrally le 13.01.2020